top of page

Tout savoir sur les papiers nécessaires pour l'achat d'une voiture d'occasion

Dernière mise à jour : 26 mars

Acheter une voiture d'occasion est un choix judicieux pour faire des économies. Cependant, il ne faut pas négliger l'aspect administratif de cette transaction. En effet, plusieurs documents sont indispensables afin de finaliser l'achat dans les meilleures conditions.


Le certificat d'immatriculation : un document incontournable


Communément appelé carte grise, le certificat d'immatriculation est le document principal à obtenir lors de l'achat d'une voiture d'occasion. Ce document atteste que le véhicule est bien immatriculé au nom du vendeur et fournit des informations essentielles telles que la date de première mise en circulation, le nombre de propriétaires précédents ou encore les caractéristiques techniques du véhicule. Il est donc primordial de vérifier que toutes ces données correspondent à celles du véhicule convoité.


Bien vérifier les informations sur la carte grise

Pour s'assurer que le véhicule n'a pas été volé, falsifié ou importé illégalement, il est important de vérifier que le numéro d'immatriculation inscrit sur la carte grise correspond bel et bien à celui présent sur les plaques d'immatriculation et la plaque de constructeur du véhicule. De plus, il convient de contrôler que tous les éléments de sécurité (vignettes, logos, filigranes) sont bien présents sur le document.


Le certificat de cession : un justificatif nécessaire pour la vente


Lors de l'achat d'une voiture d'occasion, il est essentiel de disposer d'un certificat de cession établi entre le vendeur et l'acheteur. Ce document prouve que la transaction a bien eu lieu et permet à l'acheteur de se déclarer comme nouveau propriétaire du véhicule auprès des autorités compétentes. La date et l'heure de la cession y sont indiquées, ainsi que les coordonnées complètes des deux parties (nom, prénom, adresse, etc.). Il est important de noter que ce document doit être signé par les deux parties en double exemplaire, chacune conservant un exemplaire après signature.


Vérification du certificat de cession

Pour garantir la validité du certificat de cession, il est nécessaire de vérifier certains éléments. Tout d'abord, il faut s'assurer que le document utilisé est bien conforme au modèle officiel délivré par les préfectures ou téléchargeable sur internet. De plus, il convient de contrôler que toutes les informations inscrites sont exactes et cohérentes. En cas d'erreur ou d'omission, le certificat de cession peut être considéré comme invalide et entraîner des complications administratives ultérieures.


Il est important de noter également que le vendeur déclare la vente sur l'ANTS dans les 15 jours suivants la vente, afin de se couvrir en cas d'infraction ou de PV.


Le certificat de situation administrative : une garantie supplémentaire


Aussi appelé certificat de non-gage, le certificat de situation administrative est un document officiel attestant que le véhicule d'occasion n'est pas soumis à une quelconque restriction sur la vente ou l'immatriculation. En effet, il peut être délivré sous certaines conditions, telles que le paiement d'un crédit en cours ou la levée d'une opposition administrative. Il est donc important de se munir de ce document avant la finalisation de l'achat.


Comment obtenir le certificat de situation administrative ?

Le certificat de situation administrative est généralement fourni par le vendeur du véhicule. Néanmoins, si celui-ci ne l'a pas obtenu préalablement ou si vous souhaitez vérifier sa validité, il est possible de le demander gratuitement auprès des services préfectoraux ou via les sites internet officiels. Pour cela, il suffit de renseigner quelques informations relatives au véhicule (numéro d'immatriculation, date de première mise en circulation...) et de fournir vos coordonnées.


Autres documents utiles lors de l'achat d'une voiture d'occasion


Le contrôle technique : une obligation pour les véhicules de plus de 4 ans

Pour finaliser l'achat d'une voiture d'occasion dont la première mise en circulation remonte à plus de 4 ans, il est obligatoire de posséder un certificat de contrôle technique datant de moins de 6 mois (ou de 2 mois si une contre-visite a été prescrite). Ce document atteste que le véhicule est conforme aux normes de sécurité et de pollution en vigueur.


La facture d'achat et le carnet d'entretien : des garanties sur l'historique du véhicule

Bien que non obligatoire, la facture d'achat originale et le carnet d'entretien du véhicule sont des documents intéressants à demander au vendeur. Ils permettent de mieux connaître l'historique du véhicule (entretiens, réparations, accidents...) et de juger de son état général. Ces éléments peuvent également être utiles pour évaluer la valeur réelle du véhicule et négocier un prix juste lors de l'achat.


En conclusion, plusieurs papiers essentiels sont nécessaires lors de l'achat d'une voiture d'occasion, parmi lesquels le certificat d'immatriculation, le certificat de cession et le certificat de situation administrative. Afin de ne pas rencontrer de difficultés administratives ultérieures, il est essentiel de veiller à ce que tous ces documents soient conformes et valides. N'hésitez pas à vous tourner vers des professionnels pour éviter tout désagrément, un garage spécialisé dans la vente de voiture d'occasion saura vous fournir toutes ces informations. De plus, le fait de passer par un garage vous soulagera en termes de formalités et vous aurez l'esprit plus tranquille.

9 vues0 commentaire

Comments


bottom of page